GSIGN

L'Escadron parachutiste d'intervention de la gendarmerie nationale (EPIGN)


Missions de l'EPIGN


L'EPIGN est une unité parachutiste chargée de la protection des hautes personnalités en France et à l'étranger (déplacements, ambassades), ainsi que de missions de renseignement (observation-recherche) dans le cadre de la lutte contre la grande criminalité et le terrorisme. L'EPIGN peut être amené, en renforcement du GIGN lors d'opérations d'envergure, à intervenir au maintien de l'ordre, et à participer à des recherches de personnes dans des milieux géographiquement difficiles.


Organisation de l'EPIGN


Les 140 officiers et sous-officiers de l'EPIGN se répartissent entre une unité de commandement, une section de sécurité et de protection, un groupe de soutien opérationnel et un groupe d'observation-recherche (GOR).

Les conditions statutaires pour entrer à l'EPIGN

Les gendarmes de l'EPIGN sont recrutés parmi tous les gendarmes de carrière âgés de moins de 32 ans et aptes physiquement (aptitude des troupes aéroportées).


Les tests d'entrée


Les épreuves de sélection durent une semaine, durant laquelle les candidats seront soumis à divers tests mettant à l'épreuve leur résistance physique et leur mental. Ces tests peuvent varier d'une session à l'autre, mais ils demandent toujours une solide préparation physique. Les tests de sélection comportent entre autres des épreuves de tir avec différentes armes, un parcours aérien (obstacles en hauteur), un parcours de stress de nuit, une épreuve de combativité, une épreuve de saut de pont éliminatoire, de l'escalade...


Les stages de formation à l'EPIGN


Les candidats qui ont réussi les épreuves de la sélection intiale vont maintenant affronter une période probatoire de 3 mois et demi. Durant ce stage qui va leur apprendre les bases du métier, les gendarmes sont mis dans des conditions éprouvantes physiquement et moralement, et leur volonté sera testée autant que les savoir-faire acquis.

Quand le stage probatoire est terminé, les gendarmes entament une période de formation de 7 mois pour devenir opérationnels. Cette formation leur enseigne le combat, la reconnaissance de sites, les sports de combat, le secourisme, les méthodes de progression discrètes, les base de la protection, de l'extraction de ressortissants à l'étranger etc. L'enseignement est finalisé par des exercices en situation réelle et des exercices de synthèse au cours duquel sont restituées les connaissances acquises. C'est seulement alors que les nouveaux membres reçoivent le brevet de l'EPIGN.

  

Retour