hommage à bigeard
Les parachutistes de France
hommage à bigeard

La création des troupes aéroportées françaises date du 1er avril 1937, deux groupes sont mis sur pied : le 601ème GIA à Reims et le 602ème GIA à Baraki (Algérie). La doctrine et l'inspiration sont soviétiques, ramenées par le Colonel GEILLE de son séjour de formation en URSS et l'enseignement des grandes manœuvres de Kiev de 1935. L'instruction, révolutionnaire pour l'époque, est basée sur un entraînement physique poussé développant agressivité et initiative. En 1939, le problème de largage de matériel est résolu par l'emploi de gaines étudiées. Les hommes sont équipés d'armes légères

Origines du parachutisme militaire
en France

Le 10 juin 1929 au cours de la fête aérienne à Mayence-Thackernheim, en Allemagne, organisée par le 33° Régiment d'Aviation, auquel appartenait ce passionné sous-officier, un événement spectaculaire allait se produire. Enfreignant l'interdiction du S.T.A. ( services téchniques de l'aéronautique ) et avec la complicité du pilote de l'avion, l'adjudant Emerich, une des gloires de l'aviation militaire, le sergent-mécanicien Jean-Baptiste Fritz, un rampant, décide de remplacer le mannequin et de sauter de l'avion. Equipé d'un parachute Blanquier, à voilure de coton, il effectue de quatre cents mètres d'altitude un saut impeccable sous les yeux médusés des officiels et du public.


Cet exploit, en contradiction avec les règlements en vigueur, n'en demeurait pas moins un acte d'indiscipline, ce que lui fit savoir le colonel Gudin-du-Pavillon qui commandait le 33ème Régiment d'Aviation. Le général Lehénaff, à qui revenait l'honneur de présider cette céré­monie, fut plus clément et, au lieu d'une punition, remit au sergent-mécanicien jean-Baptiste Fritz une récompense équivalente à trois mois de solde.
Le sergent-mécanicien jean-Baptiste Fritz est, de, fait, le premier volontaire parachutiste militaire français.
L'exploit du sergent-mécanicien jean-Baptiste Fritz a-t-il servi d'exemple et a-t-il été le véritable pionnier du parachutisme militaire ?

On peut le penser. Lors des grandes manoeuvres militaires soviétiques en 1934, organisées près de Kiev et auxquelles assistaient les missions militaires accréditées, les Russes faisaient intervenir des parachutistes. Deux bataillons sautèrent, pourvus de seize pièces légères de campagne, et occupèrent immédiatement la ville qui leur était désignée comme objectif.

La participation des parachutistes changeait la stratégie des manoeuvres classiques, et cc fait fut rapporté par la mission militaire française. A la suite de cette information le gouvernement français envisagea la création d'unités parachutistes et décida qu'une mission soit envoyée en Russie pour s'instruire aux méthodes soviétiques. L'état-major de l'armée de l'Air détache les capitaines Durieu et Geille et l'armée de Terre le capitaine Charley-Durieu.



  

Agrandir
Agrandir
cliquer pour lire le document sur la mort du Général


Le Général nous a quitté le Vendredi 18 juin 2010. Ses cendres ont été dispersées au dessus de la cuvette de DIÊN BIÊN PHÛ