Accueil
Les parachutistes de France
BLOG
Historique_Epign
InsigneEPIGN
Missions 9.11
Missions2
GSIGN
LeNouveauGign
Photos1
Photo2
Video
espacePerso
Insignes
insignesPage2
liste epign
Drakkar1
Ouvéa
Courrier


                Porté depuis 1975, et Homologué le 4 juin 1981 sous le N° 2928 à la demande du Directeur de la Gend. Modèle plastifié de dotation, porté sur treillis et Combinaison de Saut

Fabriquant : MONBLASON 87 x 65 m/m

Description : Bannière coupée d'azur et de sable à un parachute de candide retenant une grenade à huit flammes d'or. Inscription en capitales de candide: - en chef: GENDARMERIE; - en pointe: NATIONALE.

Cet insigne de manche a également été réalisé en version métal :

Fin 1988, le Capitaine PATTIN  cdt  l'EPIGN refait une demande d’homologation en reprenant le dessin de l'Insigne de manche réduit de moitié.   Elle est accordée cette fois sous le n° G 3585  le 08 Février 1989. 

 

L'écusson de manche

L'insigne de béret

L'EPGM ne s'est pas trompé en voulant "perpétuer les traditions des Commandos de Chasse de la Gendarmerie, troupes d'élite de l'Arme", par le choix de son insigne de béret inspiré par " l'épervier éployé d'argent supportant une grenade du même " des commandos de chasse. "Né de l'imagination de l'un des siens, c'était quelque part entre le Dahra, le Zaccar et Ouarsenis, en cette fin d'année 1959. C'est le Général CHALLE qui demanda à la Gendarmerie d'encadrer des commandos de chasse, dans le même esprit que le maréchal Bugeau au printemps 1841 avait fait constitué un escadron combattant de gendarmerie pour l'opposer aux cavaliers d'Abd-el-Kader.

Les commandos de chasse

                

                En 1959, le général Challe demande à la gendarmerie de fournir un encadrement pour les commandos de chasse, unités mobiles destinées aux combats contre les bandes rebelles. La gendarmerie fournira les militaires nécessaires à l'armement de 6 commandos dénommés partisans 20,21,22,26, 43 et 44. Ceux -ci seront actifs jusqu'en 1962 et auront prouvé que la gendarmerie nationale à encore une fois réussie à être digne de son statut militaire en s'adaptant au combat non conventionnel contre la guérilla.
                Les commandos de chasse disposaient de deux insignes mais seul l'insigne de béret est ici présenté. Il s'agit d'une rondache avec un aigle éployé fondant sur sa proie, supportant au creux des ailes une grenade de la gendarmerie. Ce symbolisme dépouillé n'a pour but que d'évoquer la mobilité et le caractère agressif de la formation à laquelle rien ne semble pouvoir résister. Cet insigne fut fabriqué par les établissements Augis, il existe de nombreuses refrappes