les parachutistes 1
Les parachutistes de France

En 1808, Judaki Kuparento, un polonais, effectua le premier saut en parachute comme moyen de survie depuis son ballon en feu au dessus de Warsaw.

En 1837, survient le premier accident de parachute où Roberto Cocking, sautant de 1500 mètres avec un parachute de son invention décède. Le parachute était en forme de cône inversé, muni d’une armature en bois intérieure, destiné à stopper toutes les oscillations mais celui-ci, trop petit tomba trop vite et Cocking mourut.

  

En 1885, Thomas Scott Balwing inventa le harnais. Le parachute est désormais quasiment achevé. En effet, les modifications qui suivront au cours du temps ne modifieront pas son concept général.

  

            Au début du XXème siècle, le parachute sera surtout utilisé comme dispositif de sécurité pour évacuer en vol un aéronef en perdition.  Ainsi, le 1er mars 1912 a lieu le premier saut en parachute depuis un avion, effectué par un américain, Albert Berry au-dessus de Saint-Louis dans le Missouri.


            Son parachute, lourd et encombrant s'accrocha au train d'atterrissage de son avion mais par chance, il atterrit vivant. Le 19 août 1913, ce fut le Français Adolphe Pégoud qui sauta à 200 mètres du sol de son avion Blériot sacrifié pour l'occasion au-dessus de l'aérodrome de Châteaufort dans les Yvelines.


            Heurtant l'empennage de son avion, il se fractura l'épaule et termina sa chute dans un arbre.

  

Le parachutisme au début du XXème siècle

  

Suite...